Quel futur pour les montres connectées ?

Dernières nées des produits de haute technologie, les montres connectées percent dans un marché en pleine expansion. Elles suscitent néanmoins des polémiques : quels sont ses intérêts ? L’innovation est-elle durable ?

Des accessoires pratiques

Compagnons des smartphones, les montres connectées, appelées aussi montres intelligentes, sont dotées de systèmes d’exploitation qui permettent de recevoir des notifications ou de lire des fichiers provenant des téléphones portables. En consultant le petit écran de moins de deux pouces fixé sur son poignet, toutes les informations sont à bout de bras. L’étanchéité de la matière permet même souvent d’être connecté sous l’eau, d’y prendre des photos, jusqu’à à 50 m de profondeur pour les modèles les plus avancés. On a accès à d’autres fonctionnalités liées ou non au Smartphone : la consultation de la météo, la lecture de fichiers audio, accéléromètre, gyroscope, GPS… D’assistant personnel, les montres connectées se sont muées en vrais petits rdinateurs, plus proches du smartphone qu’autre chose. Stores d’applications en tous genres, utilisations santé ou sportives, parfois même une connexion 3G pour la rendre indépendante et permettre de répondre au téléphone… Les smartwatchs se sont améliorées et permettent une grande variété d’usages pratiques.

Les réticences sont tout de même bien présentes

Le public est partagé quant à l’utilité de ces nouveautés. Est-ce vraiment utile ? Est-ce un gadget ou accessoire ? A quoi bon effectivement avoir un gadget supplémentaire qui ne remplacerait pas son Smartphone et qui au final ne procurerait que frustration ? La première montre connectée a été mise sur le marché en 1999. Appelée alors watchphone, c’était une combinaison montre-téléphone qui se suffisait à lui-même. Il aura fallu une quinzaine d’années pour qu’elles reviennent vraiment sur le devant de la scène grâce à des technologies plus compactes et plus performantes. Serait-ce ‘accessoire high-tech de trop ? Celui qui empêche toute déconnexion et qui n’apporte au final rien dans les usages que l’on a ? A l’heure où l’on remet en question notre trop grande dépendance à Internet, cela pourrait bien en énerver plus d’un.

Les marques au rendez-vous

smartwatch-1Si coté public, on se pose encore des questions, coté constructeur, commence une course effrénée pour concevoir ces « petits géants » de la technologie. Les années 2014 et 2015 marquent un tournant dans l’avenir de ces montres high-tech. Les grandes marques se ruent vers la fabrication de smartwatchs. Samsung, Sony, Motorola, LG, Asus… Sans compter Google, Apple ou Microsoft qui ne devraient pas tarder à arriver sur le marché. La course devient folle, et les sorties très fréquentes. L’offre devient pléthorique, avec des designs de toutes sortes et des environnements applicatifs complets.

Soumises au verdict des consommateurs

Face à cette course des grandes marques, les consommateurs pourraient franchir le pas et faire de ces gadgets intelligents des accessoires indispensables. En effet, on a connu de nombreuses réticences face à certains objets high-tech qui ont ensuite explosé. La montre connectée pourrait bien avoir le même avenir. Si elle a du mal à trouver son public, l’arrivée de modèles performants à des prix attractifs devrait petit à petit changer la donne. De notre côté, on parie sur une véritable explosion… L’avenir nous dira si on a raison !