Inconvénients et limites des montres connectées

La montre connectée est une des innovations les plus porteuses du moment. Mais comme toute technologie en développement, certains aspects ne sont pas encore au point… Bien qu’elle puisse nous paraître utile, il faut reconnaitre que la montre connectée ne s’avère pas indispensable à tous les profils d’utilisateurs. Même les plus férus constatent que cet accessoire présente également quelques limites et inconvénients.

Une autonomie limitée et l’obligation du smartphone

Dans la plupart des modèles sur le marché de la montre connectée, l’autonomie pose un problème. Nombreuses sont celles qui ne disposent que d’une journée d’autonomie.  Cela fait court, avec une obligation de les recharger tous les soirs ! De quoi freiner certaines ardeurs ou décevoir à l’usage. D’autres peuvent atteindre jusqu’à une semaine, toutefois si l’autonomie est assez durable, la répercussion est ressentie sur d’autres options de la montre connectée. Par ailleurs, la plupart des smartwatchs doivent toujours être accompagnées du précieux smartphone et s’avèrent inutiles sans la combinaison des deux appareils. Assez pénible, on ne gagne pas tant que ça en liberté puisqu’on se retrouve avec plus d’appareils sur soi… C’est sans doute une première étape avant la généralisation des montres connectées 3G (qui existent déjà), mais il ne faut pas oublier ce désagrément.

Le problème de la taille

smartwatch-6Comme son nom l’indique, la montre connectée reste une montre, elle devrait donc présenter les mêmes caractéristiques d’un point de vue dimension. Mais les utilisateurs se montrent encore insatisfaits sur ce point. Souvent plus large et plus lourde qu’une montre traditionnelle, la montre connectée devrait progresser dans ce sens, en optimisant toujours les fonctionnalités qui font sa réussite. Et tout en gardant un écran d’une belle taille pour pouvoir utiliser le tactile et les applications mais sans pour autant défigurer votre poignet. Un sacré challenge pour les designers…

Un design pas toujours au point

Sur ce point, les designers planchent sérieusement pour faire de cet accessoire high-tech un accessoire de mode. Le design plutôt futuriste de la montre connectée freine à l’achat ceux qui veulent allier esthétique et pratique. Elles ne sont pas toutes belles, même si certaine arrivent à rivaliser avec de jolis modèles classiques, comme la MOTO 360 de Motorola.

Son prix, un handicap

Voilà le point principal qu’il faut soulever dans l’achat d’une montre connectée. Le fait que ce gadget ne s’avère pas encore indispensable au quotidien pour la grande majorité des consommateurs, le prix de vente peut freiner l’achat. Il faudra investir entre 100 et 300€ pour l’appareil, selon les fonctionnalités offertes et la marque choisie. Cela peut faire cher le gadget, surtout que les modèles ne sont pas tous encore tout à fait au point et que l’écosystème a encore besoin d’un peu de temps pour se mettre entièrement en place.

Une compatibilité pas toujours certaine

L’une des limites de la montre connectée se situe sur sa compatibilité avec nos téléphones mobiles. En effet, si la gamme est vaste, mieux vaut tout de même s’assurer de détenir le smartphone qui permettra une utilisation optimale de la montre.Et surtout vice-versa ! Pensez à vérifier la compatibilité affichée par l’objet de vos rêves pour ne pas connaitre de cruelle désillusion.

Vous n’êtes pas refroidi par ces remarques ? Nous non plus ! C’est que vous êtes prêt à passer à l’acte, les possibilités sont riches et la découverte de l’objet excitante… A vous de jouer, il ne vous reste plus qu’à choisir !