Les marques de montres de luxe combattent les « watchfaces » pirates

L’histoire peut faire sourire, c’est pourtant une réalité. On sait que les marques de montre de luxe sont très touchées par les contrefaçons, coûtant quelques euros au lieu de plusieurs milliers. Un nouveau combat les attend, celui des watchfaces ! Ces fameux écrans d’accueil des montres connectées prennent ainsi pour certains l’apparence de montres de luxe, notamment sur la MOTO 360. Une manière d’afficher un peu de luxe gratuitement, enfin une fois qu’on a mis les quelques centaines d’euros pour la smartwatch… Et surtout de changer de look au quotidien ! Ces watchfaces piratées se sont fait des ennemis, en l’occurrence plusieurs marques de luxe, comme l’indique le site de téléchargement TorrentFreak. Ainsi, Richemont (à qui appartient Cartier) mais aussi Omega, Armani, Swatch, Flik Flak, Tissot et quelques autres feraient ainsi la chasse aux sites proposant des watchfaces à leurs couleurs sans autorisation pour les faire enlever. ne demande assez légitime, tout de même, mais qui pose encore une fois la question des droits d’auteurs sur un nouveau support digitalisé… Après, confondre une Cartier avec une MOTO 360 juste avec l’écran, il faut quand même le faire !

watchfaces